Le Havre
Conseil en immobilier d'entreprise
Bureaux - Locaux d'activité - Entrepôts - Commerces - Terrains
Nos actualites

Un écoparc industriel intelligent

27 Juin 2014

Un ecoparc industriel intelligent

La Communauté d’agglomération du Havre (Codah), sa Chambre de commerce et d’industrie (CCI) ainsi que le GPMH (Grand port maritime du Havre) ont signé, lundi 23 juin 2014, avec leurs partenaires industriels (Total, Air Liquide et EDF) et l’institut de recherche et de formation Paris Saclay Efficacité Energétique (PS2E), une convention qui vise à l’instauration d’un « écoparc industriel intelligent » sur la zone industrialo-portuaire du Havre. Les industries citées s’engagent ainsi à poursuivre les efforts « pour favoriser la réduction de leur consommation énergétique et leurs émissions de CO2 en traitant et revalorisant leurs déchets ». Les industries seront accompagnées dans leurs efforts par l’institut de recherche, PS2E, qui a pour raison d’être de mutualiser les synergies énergétiques des territoires industriels pour aider à la compétitivité des sites industriels et soutenir la croissance.
À l’échelle du Havre, l’écoparc va donc permettre aux entreprises de la zone industrialo-portuaire « réputées polluantes et énergivores, de réduire leur consommation énergétique et leurs émissions de CO2. Il contribuera aussi à tisser et à renforcer les liens entre les différentes usines », vante encore la municipalité.
La richesse dégagée par les activités en présence sur le complexe industrialo-portuaire du Havre serait de près de 4 milliards d’euros, soit 1/8e de la richesse produite en Haute-Normandie. L’ambition des acteurs institutionnels et industriels est de faire de ce complexe de premier plan, « une vitrine mondiale de la transition énergétique ». Le Havre deviendrait ainsi un territoire d’expérimentation pour faire évoluer les réglementations industrielles liées à l’énergie.
La signature de la convention s’est accompagnée au préalable d’une visite des entreprises locales déjà engagées dans ce principe d’efficacité énergétique que sont Sedibex, qui transforme des huiles industrielles usagers en matières premières réutilisables, Estener, premier producteur français de biodiesel avancé et Osilub, usine de rénégération des huiles usagées.

Source : 76actu.fr